Le jour où j’ai fait mon premier et dernier webinaire en ligne … ULP ou pas !

Alors bon voilà j’ai (enfin … me direz-vous, pour ceux qui suivent!) fait ma première conférence en ligne …

J’ai choisi un sujet que je maîtrise bien (Les Tentes Rouges), que j’aime et que j’ai très envie de partager… J’aurai envie qu’il y ait des Tentes Rouges à tous les coins de rues … D’où mon envie d’expliquer ce qu’est une Tente Rouge et Comment en Créer Une…

Donc, sujet choisi …

– Je concocte un joli diaporama avec mon plan (merci canva.com),

– Je choisis une bonne date (entre parenthèses, je me trompe de date quand je commence les annonces …bon ben faudra faire avec !),

– Je me fais un compte sur un logiciel qui me permettra de faire cette conférence en ligne (merci zoom.com)

– et je commence à respirer en conscience en me disant que tout va aller bien, qu’il y aura des inscrites, que ça va bien se passer, qu’ill y aura des femmes pour m’écouter en direct, que je suis compétente, que ce sera intéressant, que mon « public » sera satisfait et impliqué, etc, etc …. Bref une préparation mentale de sportif pour les JO !!!

– Je me suis acheté un beau pull (rouge!), et une jolie paire de boucls do’reilles pour aller avec.

Et voilà … J’étais prête. À tout. À ce que ça rate, à ce qu’il n’y ait personne, à ce que je sois prise de trac, à ce que mon sujet n’intéresse personne…

A tout .

Sauf … à un ULP.

Un quoi, elle a dit la dame ?

Un ULP.

Ahhh ! Mais encore ?

ULP : Upper Limit Problem.

Allez je traduis … en français un Problème de Limite Supérieure …

Mais euh ? C’est quoi ça, un Problème de Limite Supérieure ?

Alors bon c’est un concept inventé par Gay Hendricks dans son ouvrage The Big Leap (pas traduit en français, ou en tous cas pas disponible en ce moment …). Le titre peut se traduire par “Le Grand Bond”. Ce livre est excellent à tous points de vue, une mine de révélations… Je ne saurai trop le conseiller à qui parle anglais !

ULP donc … ON peut le décrire comme un mécanisme d’auto sabotage quand tout va bien.

Quand tout va très bien, trop bien pour ce que vous pensez (inconsciemment) mériter ou être capable de… Vous faites quelque chose pour tout ruiner parce que cet état de trop bien vous incommode, parce que vous n’avez pas l’habitude d’être bien trop longtemps.

“Ah je suis bien là … c’est vachement bien … mais c’est bizarre … il y a bien un truc qui doit clocher… Ah ! voilà je le savais … quelque chose ne va pas!”

En fait Hendricks explique que selon lui, nous fabriquons (avec l’Univers comme complice!) quelque chose qui nous “prouve” que nous avions raison de penser que tout allait “trop” bien …

Et cet obstacle, ce ULP … peut apparaître dans un domaine de notre vie tout a fait différent de celui où nous sommes en train de réussir si bien …

Et moi qu’est-ce que j’ai fait apparaître pour bien me ULPer ????

Ben … la méga panne de réseau internet voyons !

Dans la matinée du 24 janvier, le jour de ma conférence en ligne … panne de réseau.

Après quelques heures au téléphone avec le gentil Monsieur qui ne peut rien faire avant demain… (pff … les joies d’habiter à la campagne…), j’ai du me résigner à faire ma conférence sur le réseau “de secours”, celui qui a un débit d’escargot tétraplégique …

Et bien en fait … Je l’ai fait … Quand même.

Et il y avait des auditrices/spectatrices.

Et elles étaient contentes.

Et elles m’ont remercié.

Et j’étais fière de moi et contente d’avoir bien parlé.

Et l’enregistrement a marché.

Et j’ai pu envoyer le replay à celle qui s’étaient inscrites mais ne sont pas venues au live.

Et enregistrement est tout pourri (son minable et caméra lente)

Et je l’ai envoyé quand même.

Travailler en ligne, parler en ligne c’est fait pour moi. Et je m’éclate.

Et j’oublie l’idée de la perfection.

Tu m’auras pas ULP.

La prochaine fois … je vais dans un hôtel de luxe pour avoir la connexion du siècle … et je suis préparée à un autre genre de ULP (aphonie, engueulade avec ma famille, panne de bagnole, y’a le choix!)

Mais il y aura une prochaine fois.

Et une autre.

Et une autre.

Jusqu’à ce que la limite supérieure soit tellement loin qu’il n’y a plus un ULP qui la peut la voir!

(vous aussi, vous avez commencé à imaginer les ULPs comme des petits animaux grinçants, genre Gremlins ? Non, y’a que moi … bon y’a que moi alors …)

A bientôt donc, pour mes prochaines aventures en ligne !

D’ici là je vous envoie amour, lumière et gratitude ;

Isaya

PS : mais euh … et le titre alors ? Il est mensonger ton titre Madame … Tu viens de dire que ce ne sera pas ton dernier webinaire ?

Si.

Parce que le mot webinaire, là de suite et après réflexion …. Je le supporte plus. (mes deux fils me confirment que vraiment, là, webinaire, c’est non) 

On dira conférence en ligne, masterclass ou autre chose mais promis, juré le mot webinaire, je le sors de mon vocabulaire. Et tant pis pour le franglais !

You may also like...